Aménagement du territoire

Contexte

Démographie et artificialisation des sols
Entre 1961 et 2011, la population française a augmenté de près de 40 %. Dans un contexte d’augmentation de l’habitat individuel et de diminution de la taille moyenne des ménages, la majeure partie de la construction s’opère sur des terrains initialement dévolus à d’autres usages (agricoles à 88 %, forestiers ou semi-naturels pour 12 %) et éloignés des centres-villes (éloignement favorisé par l’usage de la voiture) qui finissent par être fortement mités.Les sols se sont artificialisés principalement sous forme de tissu urbain discontinu et de zones industrielles et commerciales.Par ailleurs, le développement de l’urbanisation est directement lié à l’aspect quantitatif de la ressource en eau.
Conséquences de l’artificialisation des sols
L’étalement urbain entraîne des coûts supportés par la collectivité, coût en infrastructures et moyens de transport, coût d’extension des réseaux d’alimentation en eau, gaz et électricité, liaisons télécommunications et accès Internet, pour accueillir dans de bonnes conditions les nouveaux habitants.La biodiversité est altérée. L’écoulement des eaux est plus rapide sur les sols imperméabilisés qui participent ainsi à l’augmentation du risque inondation.L’allongement des distances de transport entre logement et lieu de travail est un facteur d’accroissement des émissions de gaz à effet de serre.Enfin, l’imperméabilisation des sols artificialisés perturbe la qualité et la quantité du cycle de l’eau :
-Accentuation et accélération des phénomènes de ruissellement, d’érosion et de dégradation des sols,
-Amplification des épisodes de sécheresse et d’inondations,
-Perte de zones humides et de leur rôle tampon, y compris vis-à-vis de la recharge des nappes superficielles.
 -Transport de différents polluants et de matières en suspension par les eaux de ruissellement.

Notre Avis

La disparition d’un département de milieux naturels ou agricoles tous les 7 ans est dramatique : la France est le principal producteur agricole de l’Europe. Sans denrées, que mangeront les gens ? Plus de 6 milliards d’habitants, bientôt 9… Parviendra-t-on demain à nourrir la population en préservant la sécurité sanitaire et l’environnement ? 93 départements en métropole dont 10 % sont déjà urbanisés : il faudra 590 ans pour que la France entière soit urbanisée. Est-ce cet avenir-là que nous voulons léguer à nos enfants ? Une France défigurée, sans économie car il n’y aura plus rien à voir pour les touristes ?
Pour éviter la bétonnisation de la France, mobilisons-nous contre la disparition des espaces naturels et agricoles
L’association milite pour que l’aménagement équilibré de la région tienne compte de l’inondabilité des zones urbanisables, de la ressource locale en eau et de la préservation des milieux et zones humides.

Actions

Organisation d’un colloque régional pour la fédération régionale en 2005 : « Aménagement équilibré du Languedoc-Roussillon dans l’arc méditerranéen »
Fichier en PDF :
actes

Actualités

Programme , fichier en PDF :
programme3

Destruction de milieu naturels et agricoles

1

département / 7ans

600

km2/an

165

ha/jour

19

m2/s

Outils d’aménagement du territoire

Schémas régionaux d’aménagement et de développement durables du territoire – SRADDT, directives régionales d’aménagement – DRA, périmètres de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains – PAEN et plus récemment le schéma régional de cohérence écologique -SRCE.

Liens :

http://www.natura-sciences.com/environnement/lartificialisation-des-sols-en-france-un-ravage-meconnu204.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Artificialisation